Thomas-Xavier Métro

Chargé de Recherche CNRS, HDR

Institut des Biomolécules Max Mousseron (IBMM)
Equipe Chimie Verte et Technologies Innovantes 
Université de Montpellier, cc1703
Place Eugène Bataillon
34095 Montpellier Cedex 05, France

Tél. : +33 (0) 4 67 14 48 19
Fax : +33 (0) 4 67 14 48 66
e-mail : thomas-xavier.metro@umontpellier.fr

Après un séjour d’un an chez Atofina Chemicals (USA) où il a pu travailler à l’amélioration de la sécurité des procédés de synthèse de peroxydes organiques, Thomas-Xavier Métro a obtenu son diplôme d’ingénieur ESCOM et son diplôme de DEA « Interface Chimie-Biologie » en 2004. Il a par la suite effectué sa thèse en synthèse organique au sein du laboratoire du Professeur Janine Cossy à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris). Au cours de sa thèse il a pu développer un réarrangement d’amino-alcool et appliquer celui-ci à la synthèse de la (S, S)-réboxétine et du SSR241586. Après un premier post-doc en recherche et développement de procédés à Sanofi Chimie à Sisteron et un deuxième post-doc en chimie médicinale chez Sanofi-Aventis R&D à Montpellier, il a intégré le CNRS en 2011 en tant que Chargé de Recherche au sein de l’équipe Chimie Verte et Technologies Innovantes. Il travaille désormais au développement de méthodologies sans solvant, dans le but de fournir au chimiste organicien un ensemble de solutions lui permettant de réduire l’impact environnemental de ses réactions. Plus spécifiquement, il s’est attaché a développer les nombreux avantages que présente la technique du broyage à billes, en l’appliquant notamment à la synthèse d’amides (Chem. Eur. J., 2015, 12787-96, DOI: 10.1002/chem.201501325), de peptides (Beilstein J. Org. Chem., 2017, 2087-93, DOI: 10.3762/bjoc.13.206), de complexes organometalliques (Chem. Sci., 2017, 1086-9, DOI: 10.1039/c6sc03182j) et de molécules et matériaux enrichis en oxygène-17 (Angew. Chem. Int. Ed., 2017, 6803-7, DOI: 10.1002/anie.201702251).